Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
DébatsMobilisationStop-Fermesusines-Rias29

Les algues vertes dans le rouge

Août 2023, le Film sur «les Algues Vertes» relatant l’enquête d’Inès Léraud a eu un franc succès avec reprise des séances à Moëlan, à guichet fermé !

RBBBM se devait de réagir. Nous avons relayé cette sensibilisation par des interventions sur les marchés de Riec et de Moëlan les 26, 29 août et 5 septembre. Un débat s’imposait. Le public, non seulement breton, est gagné à cette cause .

La population souffre de cette dégradation de notre environnement, de la baisse de la qualité de l’eau et de l’air que nous respirons .

Il faut se rendre à l’évidence, notre territoire, jusqu’ici préservé, est désormais impacté. Bien que saisonnier, le phénomène des Algues vertes touche désormais le Bélon. N’en déplaisent à ceux qui nous disent «les algues vertes, il y en avait déjà il y a 40 ans, vous racontez des bêtises»… Nous répondons : “Effectivement, l’apport de nitrate était à son maximum à cette époque dans le Nord Finistère, suite à la politique de remembrement et les effets de l’expansion de l’agro industrie. Heureusement les taux ont bien diminué, mais depuis 20 ans, cela n’évolue plus.”

Malgré les efforts des agriculteurs, la baisse est insuffisante pour éviter la prolifération des algues vertes. Le Bassin versant du Bélon fait face à une inexorable augmentation des cheptels porcins, avec les pollutions accidentelles, ou pas, qui en découlent régulièrement.

Après l’extension de la mégaporcherie de Mellac en 2021 (5700 porcs, malgré les oppositions massives), la récente demande d’extension d’une porcherie sur Baye, donc sur notre Bassin versant est la goutte d’eau “nitratée” de trop .

Le dossier de demande d’extension, très bien ficelé sur le papier, a le mérite de nous donner l’étendue exacte des épandages sur le BV.  Consultez-le, il est public. C’est instructif !

Où va t ‘on mettre le surplus arrivant ? On parle également de l’installation d’un nouvel éleveur de porcs, également sur notre BV. Jusqu’à quand les élus diront oui à tout cela ? Face à la demande d’exportation, les dossiers d’extension en Bretagne, fleurissent.

Le préfet ne peut faire entrave, car la Chine attend nos porcs , mais pas les lisiers qui vont avec !

IL y a UNE SOLUTION, décidée, imparable, bien que désormais démontrée comme une fausse bonne idée : la méthanisation ! Pas de souci, voilà notre sauveur.

Plus de problème de recherche de surface pour épandre fumier et lisier. Le méthaniseur de Bannalec ouvrira sans doute bientôt, et l’impératif de l’alimenter 24h sur 24 sera non seulement suivi, bien mieux il sera justifié par ce besoin de traiter le lisier. La boucle est bouclée.

Le public nombreux, rencontré sur les marchés, a volontiers signé la pétition contre l’extension de la porcherie de Baye.

Une réunion inter associations à laquelle nous participerons comme les autres associations environnementales locales et régionales (ERB, BV…) est prévue pour définir les actions conjointes à venir.

Ulves dans une crique du Bélon
Echanges avec les vacanciers, sur la plage de Kerfany à Moëlan

« Vous reprendrez bien un peu de saucisson agrémenté de salade verte ? Fumé à l’hydrogène sulfuré : vous apprécierez rapidement son goût de paradis, garanti ! »

Rvieres Bocage

Auteur RBBBM

Publie les articles du CA RBBBM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVENEMENTS A VENIR